Paiement 2, 3 ou 4x sans frais | Retour jusqu'à 30 jours | Impression fine Art

Avis de la galerie - >Aurora Arktica par Isabelle Besson

Avis de la galerie sur cette œuvre :

Cette œuvre «Aurora Arktica» présentée par l’auteur photographe Isabelle Besson, est issue des photographies prises lors des voyages en terre extrême. L’auteur nous présente ici une photographie, aux tons doux, qui nous invite à voyager.


Cette photographie, en couleur, au format à l’italienne, nous présente un paysage que l’on imagine aisément comme glacial. Au premier plan, la proue d’un navire, avec bout-dehors entouré de bouts et de son génois affalé, pointe vers le centre de l’image. L’eau sur laquelle navigue le voilier est extrêmement calme et de couleurs bleus et vertes. Nous pouvons distinguer deux icebergs flottants dans l’eau de part et d’autre du voilier. A l’arrière plan nous découvrons derrière les blocs de glace, des rochers sur la partie gauche émergeant des flots, alors que sur la partie droite, c’est la berge rocheuse foncée qui s’élève progressivement vers le tiers supérieur du bord droit du cadre de la photographie, répondant ainsi au sommet de l’iceberg coté bord gauche. Le ciel de ce paysage qui occupe presque la moitié du cadre, est d’un gris diffus tirant vers le bleu. La photographie est construite autour de lignes qui toutes conduisent notre regard vers l’horizon où pointe le nez du navire. Que ce soit le bout-dehors, le filet, les bouts, mais aussi la berge et les icebergs, ils semblent tous pointer cet horizon perdu dans ce ciel gris. Nous trouvons aussi une alternance des masses claires et sombres sur l’image avec les icebergs qui contrastent parfaitement avec les rochers, mais aussi avec les éléments visibles du navire qui fendent les eaux calmes. L’eau et le ciel se font écho, l’un dans les tons clairs, l’autre dans les tons plus sombres. Pour finir les couleurs présentent sur la photographie participe à notre immersion dans ce paysage en privilégiant les couleurs froides (bleu et vert sombre). Cette composition permet au lecteur d’avoir un parcours en plusieurs étapes. Son regard est d’abord attiré par les éléments du navire, puis il découvre les icebergs et les terres qui émergent, parcours le ciel dans une recherche vaine de point d’accroche et retourne donc naturellement au centre de l’image. Cette construction permet au lecteur de se croire en train de naviguer paisiblement au coté du photographe vers des contrés glaciales.


Ce paysage « Aurora Arktica » d’Isabelle Besson, disponible en petit, moyen et grand format trouvera très facilement une place dans des séjours épurés. Cette invitation au voyage peut aussi être très appréciée dans un bureau. Editée à 30 exemplaires, cette photographie en tirage d’art est une pièce intéressante pour les amateurs de belles photographies de voyage.

Afin de ne manquer aucune oeuvre et de ne jamais passer à coté d'un coup de cœur, inscrivez-vous à la newsletter.

En vous inscrivant vous bénéficierez d'un ebook vous décrivant les 5 principales erreurs à éviter pour réussir un accrochage parfait.