Paiement 2, 3 ou 4x sans frais | Retour jusqu'à 30 jours | Impression fine Art

Avis de la galerie - Pont Alexandre III par Julien Remond

Avis de la galerie sur cette œuvre :

Avec cette photographie, l’auteur photographe Julien Remond, nous présente une vue de Paris plutôt originale. Il est immédiatement possible d’identifier la capitale française dans ce cliché, par la silhouette de la célèbre tour Eiffel que l’on aperçoit dans le cadrage.


C’est une photographie en couleur au format paysage (ou à l’italienne) qui présente un paysage urbain. La photographie est construite sur trois plans que nous allons décrire successivement. Au premier plan, le lecteur trouvera dans son champ de vision une statue coupée au niveau du torse et de dos, tendant dans sa main gauche un bâton. Il est également possible de distinguer le parapet d’un pont. Comme le titre l’indique, la photographie a été prise sur le pont Alexandre III, un des plus somptueux de Paris. Sur la partie droite de l’image se dessine une forme circulaire dont on ne peut distinguer la réelle nature puisqu’elle dépasse du cadre. Au second plan, le lecteur pourra distinguer le fleuve nommé « Seine » qui coule sous le pont et qui ensuite disparait derrière le pont suivant. De la partie gauche à la partie droite, nous rencontrons une bande dense de bâtiments variés, ainsi que des véhicules circulants dans les rues. Deux éléments (le haut d’un arbre et de la tour Eiffel) émergent de cette bande, et partent à l’assaut du ciel. Le troisième plan est constitué du ciel, très structuré par les nuages, des trainées de vapeur provenant d’avions et coloré par un soleil couchant. La structuration de la photographie est intéressante, puisque presque toutes les lignes tendent à amener le regard du lecteur, vers la tour Eiffel située presque au centre de la composition. Parmi ces lignes, on trouve l’axe colonne vertébrale – tête de la statue, son bras et son bâton, les lignes des bâtiments sur la gauche, les lignes du pont au fond, mais aussi les structures nuageuses dans le ciel. Les masses colorées présentent aussi une dualité intéressante et comme pour les lignes structurantes, elles semblent amener le regard du lecteur sur la silhouette de la tour Eiffel. Sur le coté haut et droit, la couleur dominante est le bleu, et celui-ci va « fondre » au fur et à mesure en se réchauffant pour devenir d’un jaune pâle à l’approche de la tour. On peut noter les rappels de la couleur dorée, sur les volumes de la statue (couronne dans la chevelure, bâtonnet). Cette dualité colorée renforce encore le point d’intérêt de la photographie. Le cadrage permet à chaque lecteur de situer très facilement cette photographie dans l’espace. Il s’agit à coup sur de Paris, capitale française, en mettant ainsi en scène la tour Eiffel. Celle-ci, déjà photographiée sous tous les angles, présente ici l’avantage de devenir la star du cliché, sans pour autant prendre une surface importante dans la photographie. Mais comme tous les éléments de l’image nous conduisent vers elle, la photographie fonctionne à merveille. Le « pari » est ici gagné.


Julien Remond par cette vue parisienne, rend hommage au plus connu des monuments parisiens sans pour autant que celle-ci remplisse le cadre de l’image. Cette photographie colorée est éditée à 30 exemplaires dont 20 disponibles sur la galerie. Elle trouvera très facilement sa place dans vos intérieurs.

Afin de ne manquer aucune oeuvre et de ne jamais passer à coté d'un coup de cœur, inscrivez-vous à la newsletter.

En vous inscrivant vous bénéficierez d'un ebook vous décrivant les 5 principales erreurs à éviter pour réussir un accrochage parfait.