Paiement 2, 3 ou 4x sans frais | Retour jusqu'à 30 jours | Impression fine Art

Avis de la galerie - Depart type le mans par Anzio

Avis de la galerie sur cette œuvre :

L’auteur Photographe Anzio avec cette photographie, nous fait remonter le temps, dans les années 60, lors d’une course automobile sur le circuit mythique du Mans. Cet auteur vibre avec tout ce qui se déplace et entre en mouvement.


Cette photographie en noirs et blancs, est en format paysage (à l’italienne). C’est un format particulier 16/9ième qui participe ainsi à l’immersion dans le monde cinématographique. La photographie présente le célèbre départ, moteur arrêté des courses au Mans des années 60. Le cadrage a été fait à hauteur d’homme, sur la piste, face à cette ligne droite de départ, avec les deux tribunes de part et d’autre du circuit. Le lecteur assiste au début du départ, quelques secondes après que la détonation du coup de feu de départ ait eu lieu. On voit donc les pilotes courir au centre de la piste pour rejoindre sur la partie droite de la piste leurs voitures. Ces voitures sont alignées en épis sur la partie droite de la piste au-dessus desquelles on retrouve les gradins avec les spectateurs suspendus devant le spectacle. Coté construction de la photographie, nous trouvons les lignes de la route, des tribunes ou encore des voitures alignées sur le coté, qui partent toutes vers le centre au tiers inférieur de l’image, là où la piste conduit le regard. Cela donne un élan à l’image, comme l’élan que prennent les pilotes avant de sauter dans leurs bolides. Les masses sont fortement séparées par les toitures des tribunes qui, très sombres, semblent trancher au milieu de la photographie pour séparer le ciel très clair, et le sol où fourmille ces hommes prêt à en découdre. Ici le choix du noir et blanc, plonge le lecteur dans l’univers des années 60, ces années folles pendant lesquelles l’automobile possédait une aura mystique auprès des spectateurs. On reconnait d’anciens modèles, cependant le lecteur attentif, réalisera que la photographie est contemporaine et non pas historique comme elle peut le faire croire, par les logos du groupe Total sur les bandeaux publicitaires sur la partie gauche de la piste. L’auteur joue ici sur la corde de la nostalgie, et cela fonctionne parfaitement. On s’y croirait. Le traitement de la photographie, par des tons peu contrastés donnant l’impression d’une ancienne photographie argentique, nous plongeant ainsi dans la nostalgie.


Anzio par ce cliché nous offre un retour dans le passé, lors des glorieuses et mythiques courses au Mans. Cette photographie, disponible en 15 exemplaires dans deux formats, semble destinée plutôt aux amateurs des sixties. Elle s’accrochera facilement dans un bureau, un fumoir ou une salle de jeux par exemple.

Afin de ne manquer aucune oeuvre et de ne jamais passer à coté d'un coup de cœur, inscrivez-vous à la newsletter.

En vous inscrivant vous bénéficierez d'un ebook vous décrivant les 5 principales erreurs à éviter pour réussir un accrochage parfait.